Les 24 heures de la passion du christ

Vallées

Qu'est ce que les 24 heures de la Passion de Luisa ?

 

 

Jésus a dit à Luisa que ces 24 heures étaient les prières qui le glorifiaient le plus.

 

Les 24 heures de la passion de Luisa Piccarreta sont une méditation approfondie et détaillée de chaque heure que le Christ a vécu durant sa passion dans son humanité et sa divinité.

Qu'est ce que cela apporte ?

 

 

Nous découvrons ce que le Christ a réellement souffert durant sa Passion, ses réparations, ses prières, ses pensées.

Nous ne sommes plus simplement spectateurs de sa passion, mais dans la Divine Volonté nous devenons acteurs, nous pouvons vraiment accompagner Jésus et la Vierge Marie dans leurs souffrances.

 

Pourquoi avoir fait un album sur ces 24 heures ?

 

Par cette album, nous voulons vous aider à méditer et prier plus facilement et plus souvent ces 24 heures... Comme disait saint Augustin : "chanter c'est prier deux fois".

 

 

Voici quelques extraits de ce que Jésus dit à Luisa concernant ces Heures :

 

 

"Au paradis, ces âmes (qui auront fait les Heures de la Passion) je Me les mettrai en Ma présence divine, devant Ma propre face et je les darderai de flèches d'amour et de contentements éternels pour ces fois où ils auront médité ces Heures de la Passion."

 

 

"Celui qui pense toujours à Ma Passion, forme dans son cœur comme une source salutaire, et plus l'âme s'applique à réfléchir à Ma douloureuse Passion et à méditer sur elle, plus cette source augmente de volume. Et comme les eaux qui coulent d'une fontaine sont des eaux communes à toutes, de mêmes cette source de salut, qui se forment dans le cœur de celui qui médite sur Ma Passion, sert à Ma gloire, au bien de l'âme qui la produit et au profit de bien d'autres âmes."

 

 

"L'âme qui médite souvent sur Ma Passion, vient à Moi pour M'apprêter des réconforts continuels et divers ;

Si bien que, si durant le cours de Ma Passion ils Me donnèrent des cordes et des chaînes pour me lier, et bien, l'âme qui Me considère attaché ainsi et a compassion de Moi, Me délie et Me rend la liberté ;

 

Les hommes d'armes Me méprisèrent, Me crachèrent dessus et me déshonorèrent ; L'âme M'estime, Me lave de ces crachats et M'honore. Ceux-là Me dévêtirent et Me flagellèrent, l'âme Me guérit et M'habille ;

 

Ceux-là Me couronnèrent d'épines et Me traitèrent comme un roi de plaisanterie, ils Me remplirent la bouche de l'amertume du fiel et Me crucifièrent ; l'âme qui considère toutes Mes peines, Me couronnent de gloire et M'honorent comme son Roi, Me remplit la bouche de douceur en Me donnant l'aliment le plus exquis qui est le souvenir de Mes propres œuvres, et comme si elle Me déclouait de la croix elle Me fait ressusciter dans son cœur."

 

 

"Je lui donne à chaque fois une nouvelle vie de grâce."